elon-musk-gbf4a83428_1920.jpg

Elon Musk : modèle de transition énergétique et industrielle ?

Elon Musk : modèle de transition écologique et industrielle?



Idéaliste , passionné, visionnaire, Elon Musk captive de nombreuses personnes et fait parler de lui à travers le monde ces dernières années.

Semblable à ce qu’on pourrait appeler un “génie”, Musk est féru d’innovation. Pour lui l’impossible ne peut pas exister et il y a sûrement une solution innovante pour tout problème. Comme en témoignent ses sociétés de transports (hyperloop), pour l’espace (Space X), mais également pour soigner l’autisme et la schizophrénie (Neuralink).

Intéressons nous à présent à l’impact qu’Elon et ses activités ont sur l’environnement, le climat ou encore l’industrie. Quel bilan l’homme qui veut ”aider l’humanité à émettre moins de CO2 et à mieux utiliser l’énergie du soleil” peut-il faire ?

I – Tesla : Accélérer la transition énergétique mondiale 

La réduction de l’impact écologique des transports est l’un des grands enjeux de ce siècle. En effet, ils représentent tout de même 16% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

La réduction de cet impact est un enjeu à l’échelle mondiale. Mais plus encore dans les pays occidentaux où la part d’émission des transports représente 29%. Elon Musk a saisi que cela pouvait être une opportunité de business, et c’est pourquoi il a investi dès 2004 dans Tesla.

Bien qu’il ne soit pas le fondateur de Tesla, c’est à Elon que la marque doit ce qu’elle est aujourd’hui: une entreprise dont tout le monde parle. Un constructeur d’automobiles novatrices destinées au grand public, se fixant pour mission ”d’accélérer la transition mondiale vers un schéma énergétique durable”

II – Adapter son modèle industriel

1 – Pionnier de la production de véhicule électrique

Pour commencer, Tesla a commercialisé un produit de niche assez cher avec son Roadster. Celui-ci a permis de capter les early adopters et de démontrer la viabilité des véhicules électriques.

Puis dans un second temps, Tesla a pu se tourner vers des véhicules à prix abordable. Avec l’adoption d’un système de précommande finançant la construction du véhicule et la R&D.

Un second principe bien connu à été employé pour la production de Tesla. Pionnier dans la production de véhicules électriques, Musk à la volonté dès le début de maîtriser en interne le software. Ainsi il a recours à la méthode de production d’un autre pionnier, Henri Ford : l’intégration verticale, préconisant de centraliser la production sous un même toit.
Ce qui permet de limiter au maximum le recours à la sous-traitance et donc de rester indépendant en favorisant la production sur un même site pour réduire les coûts.

Ci dessus , le 1er Roadster de Tesla

2 – Masterplan

Comme évoqué dans le Master Plan initial de Musk, le premier défi de Tesla pour s’imposer sur le marché a été de démontrer la performance des véhicules électriques. ( Création d’un Roadster pouvant rivaliser avec des Porsches etc..)

Puis dans un second temps d’assurer un prix plus abordable. 

Build sports car
Use that money to build an affordable car
Use that money to build an even more affordable car
While doing above, also provide zero emission electric power generation options

Elon Musk, masterplan

Le troisième grand défi de Tesla était de s’affranchir des modèles ”Green car” et d’offrir une expérience de conduite satisfaisante aux utilisateurs.

C’est en adoptant une méthode de ”First Principles Thinking”, que Tesla à répondu à ces différents défis. Le principe de cette méthode étant de remonter à la racine du problème pour trouver des solutions viables.

Pour réduire le prix des batteries, la réflexion s’est tournée autour de la constitution d’une batterie. Comment se procurer les composants à prix compétitif?

Ainsi, la société a décidé de se tourner vers la batterie au Lithium, en raison de la chute de son prix mais également en raison des performances obtenues avec des telles batteries.

3 – Accélération de la production

Tesla ayant atteint ses objectifs avec la commercialisation de la Model 3. Un autre défi de taille s’imposa, celui d’augmenter sa capacité de production à une vitesse hallucinante afin de tenir ses engagements de précommandes.

Pour répondre à ses objectifs, a choisi une automatisation très poussée de son usine… les
problèmes d’industrialisation et les excès d’automatisation se sont traduit par ce qu’Elon Musk a désigné comme “manufacturing hell”. Deux ans furent nécessaires pour arriver à atteindre une performance correcte, point sur lequel Tesla n’a objectivement pas compté parmi les constructeurs les plus performants.

Tesla Gigafactory 1

A – Giga factory

Alors que la batterie représente 40% de la valeur d’un véhicule électrique, il s’agit d’en réduire les coûts grâce à des volumes gigantesques, afin de répondre à ses objectifs et de rendre la voiture électrique abordable pour le plus grand nombre. Toujours portée par cette vision, Tesla investit donc des milliards de dollars dans la création de ses Giga Factory .

Elon Musk lance donc en 2016 la première construction de Gigafactory aux États Unis afin de doubler sa production et de réduire ses coûts de 35%. Un modèle qui est également calqué en Europe (Berlin) et en Asie (Shangai) afin de répondre au mieux aux demandes des différents marchés.

B – Crise des semi-conducteurs

On peut également remarquer que Tesla à su remarquablement bien composer avec la crise des semiconducteurs. Effectivement, l’entreprise a su tirer partie des expertises internes en ingénierie logicielle et réadapter le logiciel nécessaire pour intégrer des puces alternatives qui ne présentaient pas de pénuries.

III – Dillygence : vecteur d’innovation dans l’industrie ?

Par son sens de l’innovation, Musk et Tesla ont su dynamiser le marché du véhicule électrique en prouvant au grand public leurs performances et leur fiabilité. Il a su répondre aux besoins du marché avec une vision globale. Et réinventer l’image de marque de Tesla, qui apparaît même aujourd’hui plutôt comme une entreprise de transport et d’énergie.

DILLYGENCE peut aider votre société à se transformer ! A l’aide de nos solutions innovantes, de nos expertises etc… Tout le monde n’a pas un Elon Musk dans sa société, mais nous possédons tous ce sens de l’innovation ..

DILLYGENCE s’inscrit en tant qu’acteur dans cette révolution industrielle de l’automobile. Il nous tient à cœur de faciliter cette transition du secteur vers la production de nouveaux véhicules électriques ainsi que la construction de nouvelles usines dédiées à la production de batteries de véhicules électriques. Les enjeux sont énormes et les industriels l’ont bien compris, à l’image de Ford et de ses 11 milliards investis dans le véhicule électrique.

DILLYGENCE est fière de participer à cette révolution et d’accompagner des entreprises telles que l’ACC dans la conception de nouvelles usines mais également dans l’amélioration continue de l’existant et la hausse des performances industrielles comme chez Stellantis.

Chez DILLYGENCE, nous aidons les entreprises, grands groupes comme PME, à améliorer leurs opérations à l’aide de solutions innovantes. Nous offrons ainsi un large éventail d’actions et identifions les plus rentables. Connecté en temps réel à votre usine, notre solution DispoX permet de diagnostiquer le système de production pour aider à l’élaboration de plans d’actions d’amélioration et donner aux exploitants des leviers de pilotage. Contactez-nous pour savoir comment nous pourrions vous aider.